Accueil Voyage au Pérou Découverte du Machu Picchu

Découverte du Machu Picchu

0
1

Après avoir découvert la ville de Cuzco, certainement l’une des plus belle ville du Pérou, j’ai décidé de me rendre au Machu Picchu. J’ai envisagé les options disponibles pour m’y rendre :

  • En train, l’option la plus rapide (en général autour de 140 €, l’allée retour)
  • En bus, moins cher mais plus de 10 heures de route
  • À pied en suivant un des treks officiel avec un groupe (entre 200 € et 400 €)

J’ai finalement choisi une autre solution en marchant depuis Ollantaytambo jusqu’à Aguas Calientes en suivant les rails du train. Si cette méthode n’est pas officiellement autorisée, elle est toutefois tolérée.

Je suis donc parti le 30 septembre en bus de Cusco pour Ollantaytambo et j’ai commencé à marcher en milieu d’après midi jusqu’à 19h du soir environ et j’ai planté ma tente.
Lendemain, réveil à 5h du matin pour rejoindre le départ du chemin de l’Inca.

Les premières difficultés se font sentir. J’ai une crampe qui s’intensifie de plus en plus dans mon pied gauche. Je fait des pauses pour essayer de l’etirer et le masser mais cela ne semble fonctionner qu’à court terme. Je commence alors à douter et me demande si je ne vais pas devoir rebrousser chemin. D’un autre côté je suis déjà bien avancé et je décide alors de persister.
Je progresse lentement mais sûrement alors que je commence à me faire dépasser par les premiers trekkeurs officiels accompagné de leur porteurs de sacs. Je commence à escalader une pente raide sous un soleil intense. Le doute reviens régulièrement en moi malgré que la douleur de mon pied semble s’éstomper petit à petit. La vue au sommet est splendide et le redonne un peu de baume au cœur pour la suite.

La descente est toute aussi raide que la montée et je commence à me diriger vers la voie de chemin de fer. Arrivé dans la vallée, je le fait arrêter par un gardien qui me demande si j’ai un groupe. Je lui répond que non. Il comprend alors que je n’ai pas d’autorisation. Je me demande alors s’il va me raccompagner vers la sortie.
Mais finalement, après avoir discuter un bon moment au talkie walkie, il semble décidé à m’aider et m’accompagne jusqu’au rails au kilomètre 88.

Au bout d’un kilomètre je rencontre un Français qui va dans le sens inverse. Je marche alors jusqu’au kilomètre 97 en faisant régulièrement des pauses. Je plante ma tente au bord de la rivière vers 17h.

Je repars le lendemain vers 6 h du matin. J’ai bien entamé mes réserves de nourriture durant les 2 jours précédents. Je n’ai plus que des amandes. Par chance je tombe sur un avocatier avec des avocats au sol. J’en profite pour prendre un encas avec 2 bons avocats mûrs. J’arrive finalement soulagé vers 11 h du matin à Aguas Calientes au kilomètre 111. J’ai donc parcouru approximativement 40 kilomètres en 2 jours.

Je passe la nuit dans une auberge de jeunesse. Je me lève à 4 h du matin pour prendre le bus à environ 5 h direction du Machu Picchu. J’arrive un peu avant l’ouverture des portes vers 6h. J’arrive enfin pour découvrir le Machu Picchu quasiment vide de visiteurs. Le soleil s’apprête à se lever. Les conditions sont parfaites et je reste un moment en admiration devant cette merveille architecturale dans un cadre magique.

J’arpente ensuite les différents points de vue et fini par aller visiter de plus prêt. Je fait alors la rencontre de quelques Lamas qui viennent renforcer l’atmosphère du lieu.

Je fini par redescendre à pied. Avec les courbatures dans les mollets, la descente des 1700 marches et lente et pénible.

Je repasse la nuit dans la même auberge. Je repars le lendemain cette fois-ci en train pour Ollantaytombo.

Commentaire(1)

  1. Coucou Guillaume, ton voyage est merveilleux, tes aventures sublimes !!! Tu mérites d être dans ces lieux si magiques ! J imagine l ouverture de conscience! Je reprends de ce soir tes récits, j étais énormément occupée avec mes peintures. J ai peint « notre » ccrop circle de Cley Hill, le cube de Metatron. Il est superbe. J ai eu des commande des personnes du groupe. Je suis super contente! Et j ai commencé mon activité d artiste peintre et C est grâce à vous tous dont ta rencontre aussi qui m ont motivé ! Tu pourras le visualiser sur mon Facebook Énergie Lumi. Cette année est une sacrée année de projet pour nous tous ! Ton projet , ton aventure est exptionnelle! BRAVO car je sais que c est difficile tant physique, émotionnelle ( alignementnavec son Âme ),spirituel…. je vais continuer de lire tranquillement tout ce que tu as ecrit. Merci pour ton partage, nous voyageons avec toi ! Bonne continuation et à bientôt. Des que tu peux, n hésite pas à me recontacter. Christophe te donne le bonjour. Je t embrasse bien fort. Sandra

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *